D1 - J6 : Un paquetage et deux valises pour le PUC 1

Le PUC débarquait sur son 31 en Normandie pour cette 6ème journée. Les joueurs ont tous reçu leur paquetage avant le déplacement chez le leader du championnat (survetements, tshirts, sacs Macron). Si l'an dernier, les Pucistes avaient eu le privilège de mettre fin au règne de la meute rouennaise (9 titres consécutifs) en 1/2F du championnat, ce week-end ils n'ont pu que confirmer l'info de la saison... l'armada est de retour !

Pas besoin de faire un dessin, il suffit de regarder les scores pour comprendre que le PUC a été archi dominé au stade Saint-Exupery. 2 défaites pour la bande de Jamel Boutagra et surtout aucun point inscrit!

"Je pense que l'on ne peut pas faire un pire week end en attaque. On a été inéxistant! Le baseball est un sport de réaction, où il faut s'adapter au plus vite. Comment faire pour progresser ? Travailler, travailler, travailler! Je suis confiant, l'équipe va grandir d'ici le Challenge de France."

PUC @ ROUEN

Game 1 (0-11)

L'histoire ne dit pas qu'elle est le contenu du MP3 de Jeffrey Mckenzie. Le lanceur américain de Rouen s'échauffe en musique et a peut être découvert le carton de Soprano "Fresh prince". Jeffrey Mckenzie a remis des glaçons pendant 7 manches. Résultat des battes parisiennes refroidies et 1 seul hit (Enrique Trinidad).

Jeffrey Mckenzie "the ice man" (crédit Baptiste Dupont)

Ajouter une défense parisienne gruyère et des coups de bâton made in Normandie (HR de Sébastien Dagneau), vous obtenez une victoire expéditive en 7 manches.

Sur le monticule James Murey concède 10pts en 4 manches, Maximin Monbeig souvent fâché avec les horaires arrive trop tard pour calmer la meute de Huskies.

Game 2 (0-8)

Pour le 2ème acte, le Puc avait une mission relevée. Face aux battes violettes M. Perfect.

Pas de combat de catch au programme, mais un duel face à Owen Ozanich auteur d'un perfect game lors de l'épisode 5 du "french baseball". James Murey se charge de mettre fin à la série parfaite d'Ozanich avec un hit en 2ème manche. La suite ? Un enchaînement d'occasions ratées :

  • 3ème manche, HBP pour Nelson Compper. 2 morts plus tard El Capitan Rodriguez frappe un hit. Compper s'aventure entre la 2 et la 3... Out!

  • 6ème manche, BB pour Rony Matterano. Pick Off du jeune gaucher Esteban Prioul... Out!

  • 9ème manche, le manager Keino Perez vient pour fermer la porte. El Capitan Rodriguez l'accueille avec un simple. 2 hit by pitch plus tard (sur les 2 lanceurs starters du PUC Murey et Trinidad...) les bases sont pleines. Eloi Secleppe frappeur d'un jour claque une line drive au champ droit. S. Dagneau chope la pastille et relance en 1ère. Double jeu...

Pendant ce temps-là, la fièvre rouennaise en attaque n'a pas baissé. Diagnostique 8 points.

La saison passée Larry Infante avait permis au PUC de dompter la meute. Un atout capital qui a changé de traineau en 2015. (crédit Baptiste Dupont)

Le reste du monde

Beaucaire @ Toulouse (3/5 et 3/8)
Sénart @ Chartres (11/1 et 3/4)
Savigny @ Montpellier (1/2 et 0/13)

Prochain rendez-vous

Le Challenge de France à Montigny-le-Bretonneux et à Chartres (14/17Mai)